Une feministe candidate en 2007

Publié le par SOS-DIVORCE

 Ségolène Royale tente une percée au sein de son parti pour se porter candidate en 2007.  

Cela serait un désastre pour la famille de voir cette femme à la tête de l’état. 

Il ne se passe une interview dans sa bouche où l’on entend sa haine des hommes avec une doctrine féministe dépassée. 
Cette ex ministre de la famille, mère de plusieurs enfants,  condamne toujours le mariage dans sa propre situation.

Ce qui augure des réformes qu’elle ferait contre la famille et les hommes pour privilégier sa doctrine féministe.

Publié dans Politique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Jeff40 14/01/2006 08:32

bjr,
pas d'accord avec le premier post ! Si elle n'a pas choisi le mariage, c'est son droit mais, par contre, c'est la première (et la seule) à avoir parlé, par exemple, des frais partagés pour l'exécution des droits de garde. Pour ma part, chaque voyage aller-retour me revient à plus de 600 euros et ma voiture qui a 4 ans a 160.000 kms. Enfin, pour avoir une fois discuté avec S.Royal à Parthenay je peux affirmer qu'elle n'est pas contre les hommes comme le sont certains tribunaux qui nous donnent systématiquement tort (Montbéliard dans le Doubs, par exemple)

montalbano richard 07/01/2006 15:00

Un Président de la République se doit d'être le représentant de toutes les composantes de la Nation. Le  sectarisme et l' ultra-féminisme moultes fois et clairement énoncés par S.R.ne peuvent manquer d'inquiéter alors que le racisme anti-masculin et le communautarisme sexiste féministe se  développe sans limites et est en train de faire des hommes de ce pays des citoyens de seconde zone face à des femmes qui cumulent tous leurs droits et les privilèges du passé comme on l'a encore vu hier avec la bandite relaxée pour satisfaire les féministes par un jury (au 2/3 de femmes) et le maintien du privilège de l'irresponsabilté pénale de la femme...je pense néammoins que sa percée correspond à une nouvelle magouille des instituts de sondages qui réeditent leur coup crapuleux lors de campagne du référendum sur l'Europe lorsqu'ils ont annocé un oui majoritaire quelques jours avant le vote...  
 

Pierre 28/12/2005 18:32

Sauf aussi qu'elle ne se dit pas féministe et qu'elle tiendrait même des propos bien inverses de ceux des féministes. N'oubliez pas qu'elle est contre le mariage homosexuel : elle est donc une défenseuse du mariage et de la famille traditionnelle.

sos divorce 17/12/2005 10:40

elle a poursuivi le travail de son predecesseur et de la commision mixte justice et famille ; mais ce n'est certainemant pas à son initiative .....

Anonymous 16/12/2005 19:44

Sauf qu'elle a fait voter la garde alternée, non?